vendredi 9 octobre 2015

D'Angers à Madagascar, voyage saison 2015



Jeudi 8 octobre et vendredi 9 octobre
C’est le départ d’Angers avec de lourds bagages 77kg au total ! Il fait beau mais un peu frisquet. Blandine est venue nous conduire à la gare où nous a rejoint Henry. Nous apprendrons qu’Yvonne, retardée, nous a vus filer sous son nez. 
Au départ d'Angers, avant de passer sur les quais
A Roissy c’est encore l’effervescence des départs et nous sommes toujours autant fascinés par le tableau général des vols. 
Le tableau des vols

Pour nous ce sera Air Seychelles (qui fait déjà rêver beaucoup !) et nous grimpons dans l’A 300 vers 18h après avoir baguenaudé dans les salles d’envol. Claudie inquiète a fait emballer sa valise avec un film fuchsia du meilleur goût. Et puis c’est le vol entrecoupé de repas… toujours long ce vol. On se pose vers 6h du matin à Mahé. Pas de beaux maîtres nageurs ni de sculpturales baigneuses, le temps est couvert mais une moiteur tropicale nous surprend dès la passerelle. Charmant petit terrain en bord de mer. 
Ici on descend encore sur le tarmac
 Courte attente et c’est reparti (non, non, on n’a pas hésité), vers Madagascar cette fois où nous touchons le tarmac vers midi heure locale. 
Entrée par la côte nord de Madagascar
Puis tout s’accélère : change, cartes téléphoniques (surprise mon numéro de l’an passé marche encore), prise de taxi (cher mais c’est devenu difficile d’y échapper) et nous voilà parti rejoindre la gare routière sud. Curieusement il n’y a pas d’embouteillages ! La sœur d’Yvonne nous trouve facilement (incroyable), nous lui remettons ce qui était prévu. Mon expérience de cette gare m’aide bien à ne pas être importuné ni roulé et nous partons très rapidement (en fait on a complété efficacement un taxi B), au fond, sur des sièges qui agressent nos postérieurs déjà bien talés par ce long voyage. 
Dans la bousculade de la gare routière
Claudie découvre enfin ces gens et paysages tant évoqués par les membres d’AM. 
Le chauffeur s'est arrété pour acheter une magnifique cage à poules qu'il a fixé sur la galerie tout à fait surchargée
Quelques coups de téléphone et on s’aperçoit que notre arrivée n’était pas signalée. Florian, Gérard et Nang s’emploient à préparer couchage, repas et eau chaude pour la douche. Grand merci à eux. On papote, on se vide quand même une THB et au lit… après le blog bien sûr !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire