dimanche 6 mai 2018

FIn de l'escapade...et images du jeudi et vendredi

Dimanche 6 Mai
Nous voilà revenus à Manandona après cette semaine d'escapade. Quel plaisir et quelle chance au niveau de la météo ! Tous les jours du beau temps pendant nos visites ou nos marches... Bosco notre chauffeur guide nous a laissés au gîte à Manandona, vers 14 h et il est rentré à Tana. C'était un plaisir de voyager avec lui : discret, cultivé, efficace, prudent... honnête. Bref un ami d'ici. 
Depuis trois jours les connexions internet étaient minables ou inexistantes alors je n'ai pu alimenter ce blog. Je me rattrape donc ce soir en empilant les journées manquantes qui ne furent pas sans intérêt, loin de là.

Jeudi 3 Mai
Route entre Manakara et le parc de Ranomafana

 Quelques étals dans une rue de Manakara, près d'une pompe à essence où nous faisons le plein. Nous avons fait du change et sans faire gaffe on s'est fait arnaquer de 10% sur le taux de change. Dans une banque !

 Les rues sont larges et cette ville bien décatie garde pourtant beaucoup de charme.

 L'aéroport a été fermé mais des avions privés continuent de s'y poser sous le regard des badauds.

 On voit aussi des plantations  de palmiers pour l'huile... c'est pas terrible pour la biodiversité !

 Le prochain train passera dans 3 jours alors les gens reprennent possession de l'espace. On est du mal à penser que la ligne est encore utilisée !

 Arrêt dans un marché. Ce paysan a fabriqué de très astucieuses nasses pour les petits poissons des rizières

 L'architecture colorée est de mise dans le coin.

Les 404 Peugeot bâchées marchent encore très bien et servent  de transport  local efficace.
Cette vieille dame me vend du raphia naturel. J'apprends aussi que plus de 90% du raphia de Madaascar provient de cette région du sud est.

 Dans cette région où les gens cueillent (café, bananes...) plus qu'ils ne cultivent, l'outil de base est le hasy cette lame coupante montée sur un manche.

 Le coin des marchandes de poulets. Pas bien loin on peut voir ce rigolo arnaquer des gogos sur un tour de passe passe assez grossier qui semble bien marcher quand même !




 Dans ce marché les gens sont surpris de voir déambuler des vahazas (étrangers) au milieu des étals de riz, de fruits, de légumes et d'objets hétéroclites.
Un peu plus loin, lors d'un arrêt, nous voyons des sensitives en fleurs et comme des gamins on s'amuse à les faire se refermer.


 

Nous repartons avec nos achats pour notre pause pique nique habituelle fruits et légumes. C'est près d'un pont magnifique que nous nous arrêtons pour manger. C'est l'occasion d'admirer l'activité du fleuve.





Les gens ici marchent aussi beaucoup. Plus loin on verra beaucoup de clémentines à vendre. Elles sont souvent acides.

Finalement nous arrivons après cette journée de voyage près du parc naturel de Ranomafana pour y dormir dans un petit hôtel bon marché.
 
 Il vient de pleuvoir et le ciel est toujours menaçant. Nous faisons malgré tout un petit tour dans le village avant le dîner.

 Voici des grappes de gingembre sauvage

Le boucher tente de vendre sa viande avant la nuit.



Vendredi  4 Mai
Le parc de Ranomafama et la route vers les sculpteurs de bois Zafimaniry

 Le parc est très bien aménagé dans la partie empruntée par les touristes. Il paraît qu'en saison il y en a bien davantage que de lémuriens ! La flore est vraiment au moins autant remarquable que la faune. Encore une fois dommage qu'il n'y ait pas davantage de circuits proposés. Le grand beau temps est revenu. Quelle chance.

Malgré notre présence les gentils lémuriens viennent grignoter au-dessus de nous les feuilles et fruits qui font leur quotidien. Ce sont vraiment de jolies bestioles, bien paisibles qui ont l'air un peu surpris de voir les zigotos qui s'agitent en-dessous avec de drôles de boîtes qui n'ont qu'un oeil.


 



 Nous en verrons plusieurs espèces, mais certaines, plus farouches ne se laissaient que regarder, en se déplaçant bien haut à moitié cachées dans les branches. En tout cas ce fut un bon moment.


 Voici un baza de Madagascar aimablement posé sur une branche qui lui, a attendu patiemment que je le photographie. Quel beau rapace !

Nous reprenons la route en direction d'Ambositra. Les maisons et les paysages sont magnifiques en ce milieu de journée .


 On a profité d'un arrêt pour acheter des cacahuètes...
 et de très bon samoussas !
 Tout au long de la route on nous propose du charbon et des allumes feu en éclats de sapin bien couverts de résine.

 La journée s'avance et les nuages s'amoncellent en des ciels magnifiques.

 L"écolodge est proche maintenant. Nous sommes à 15km au sud d'Ambositra.

 Un martin pêcheur est venu nous saluer...
 Cet ensemble de bungalows a été construit en palissandre, à la manière des maisons des Zafimaniry
mais avec le confort exigé par les touristes ! WC, douches et un peu d'électricité. Très belle installation.




 La vue devant la salle à manger ne manque pas de charme non plus.

En plus de ses talents de chauffeur Bosco est un très bon guitariste. Il nous a interprété avec les autres conducteurs de bien jolies chansons malgaches.


La suite demain...







Aucun commentaire:

Publier un commentaire