vendredi 17 octobre 2014

Vendredi 17 octobre



Vendredi 17 octobre
Il fait à peine jour quand nous quittons Morondava. Le soleil se lève un peu plus loin et son disque est exagérément large juste dans l'axe de la route. Cette fois c'est sûr nous repartons plein Est...
 
Lever de soleil sur la N 35
Nous nous arrêtons dans un gargote vers 6h pour prendre un café et des petits croustillants tout frais. Peu après nouvel arrêt pour acheter des sacs de charbon de bois bien moins coûteux ici et que Bosco amènera à Tana. 

 
L'achat du charbon de bois
Plus loin encore c’est pour acheter des mangues à des paysans qui en récoltent beaucoup ici. Ce n’est que le début de la saison, elles ne sont pas encore très mûres. Les manguiers poussent un peu partout dans la campagne et cela fait une source de revenus non négligeable.

Jeune femme apportant les mangues au point de vente


 La route 35 nous paraît en superbe état après ce que nous venons de parcourir. Vers 9 h on s’arrête cette fois pour cueillir des plantes repérées l’an passé par Michel et un de ses copains. Il en faut au moins 2 kg pour extraire 1 ou 2 ml d’huile essentielle afin d’en étudier les propriétés, en plus de son odeur mentholée certains indices lui font penser à un antibiotique… à suivre donc. 

 
Michel en action

Après la mi-parcours l’architecture a déjà bien changé, la température aussi, on a perdu des degrés qu’on ne regrette pas encore. Sur une trentaine de km il y a pas mal de trous dans la chaussée qui nous ralentissent bien. Les paysages sont vastes et vides
Vers 12h 30 on arrive dans une petite ville pour déjeuner. Repas malgache dans une gargote pour 1 euro par personne : poulet (un peu ) et riz (beaucoup), on nous sert le jus de riz en boisson et une décoction de cresson… réputé dans le coin. On complète par un yaourt maison proposé par un jeune garçon qui parle un français très efficace. 

Le petit restau et notre marchand de yaourts


Vers 15h30 on arrive enfin à Antsirabé, c’est plein au Green Parc alors on va au Hacina. On file poser Cécile et Michel chez eux et il faut bien se séparer de Bosco qui lui repart vers Tana avec son beau 4x4 blanc. Pas de surprise pour les prix, chauffeur prudent et compagnon chaleureux et de bon conseil. Zéro défaut.
Cécile et Blandine s’en vont avec Coline pour une manifestation de mode solidaire qui aura lieu demain.Michel et moi on va voir des choses pour Manandona (frigo pas gourmand en électricité, soude sac pour les plantations etc). Dans la rue les enfants jouent.

 
La caisse de bois

On va dîner léger et tout le monde va se coucher pour récupérer de cette très longue journée.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire