mercredi 1 mai 2019

29 30 avril, de Morandava aux Tsingy


Lundi 29 avril

Nous commençons la journée par une balade avant le petit déj, la marée basse conserve les bateaux sur le flanc


Les pirogues peinent à rentrer tant il y a peu d'eau



Les écoliers ont repris le chemin de l'école

Tandis que le président transporte les pare close

Rentrée au port à la voile dans 30cm d'eau

Sur la plage un corbeau pie  sèche ses plumes

les pêcheurs et leur famille trient les poissons et les sortent du filet

Le constructeur de boutre nous accueille gentiment et nous explique son travail. On a du mal à imaginer que ça va flotter : pas de plan, pas de gabarit, c'est quand même un truc de 12 m et de plusieurs tonnes sans moteur.

Il en est au calfatage
La poupe est encore à l'état brut



Sur la plage la noria des porteuses de bassines de poissons continue


Des crustacés sont tombés des filets

Nous nous baignons au milieu des enfants

Tandis que le président plie les filets

Avant de filer plus loin nous achetons des fruits et surtout nos petites bananes préférées

Le boucher a presque tout vendu et se repose sur son étal.

En passant dans l'allée des baobabs, je ne rate pas l'occasion de refaire une carte postale !

Un autre modèle bien costaud !

Et comme toujours des joueurs de dominos

Agnès est bien gardée par les gendarmes censés protéger la population, mais qui protègent plutôt l'hôtel d'un politicien local...

Nous arrivons au soir, après bien de la piste, au parc de Kirindy. Belle surprise, il y a un fosa qui se prélasse dans une allée. Je n'en avais jamais vu encore ! la taille et la forme sont vraiment étonnantes.

Dès la nuit tombée nous partons en sortie découverte des lémuriens nocturnes. Très vite nous voyons ce microcèbe.

Puis celui là aux allures de gremlin dans la lumière de nos lampes

Finalement il y en a beaucoup par ici...

On finira par celui-ci beaucoup plus haut perché.

Après une bonne nuit on repart en ballade pour 2 heures et nous verrons encore pas mal de lémuriens, diurnes cette fois comme ceux-ci très jolis dans leurs tenues blanches en train de cueillir les feuilles de leur menu.



Plus loin ce sera au tour des lémuriens roux, beaucoup plus familiers de nous tenir compagnie. Ils ont soif et viennent nous demander de l'eau.



Celui ci boit quelques gouttes échappées du coquillage

Nous voyons aussi un petit microcèbe qui dort les yeux ouverts

Avant de reprendre la voiture, le fosa est toujours là. Il est très habitué au camp, vient fouiller les poubelles, boire de l'eau dans les bassines etc.. 

vraiment une drôle de bête avec les pattes avant nettement plus courtes que celles de l'arrière train. Il peut peser plus de 30kg

Avant 10h on quitte Kirindy pour filer plein nord sur la RNT8 (route nationale de terre) pour une longue journée de voyage.

On arrive à la Tsiribine qu'il faut traverser sur un bac




Après un moment d'attente, Bosco charge la voiture sur le drôle de bateau
Le président passe le bac...


Sur le fleuve, un aigle pêcheur profite des branchages pour se faire transporter

Sur la fin, la piste est vraiment défoncée

Plus que 10 km jusqu'à notre hôtel à Bekopaka, près des Tsingy, mais quels km !

La saison des pluies a été longue et certains radiers sont délicats à franchir

Encore un dernier bac !

Quelle vue sur la rivière !

On arrive juste pour la fête de l'ouverture de la saison touristique. La fête battra son train toute la nuit !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire